Contactez-nous !

La récolte européenne recule de 4,3 %La récolte européenne recule de 4,3 %

En 2016, le vignoble européen produirait 165,6 millions d’hectolitres de vins, moûts et jus de raisin. Soit une baisse notable de 4,3 % par rapport à l’an passé, mais seulement de 1 % par rapport à la moyenne quinquennale souligne la Direction Générale de l’Agriculture de la Commission Européenne. En termes de raisins de cuve*, la production vinifiée s’élèverait à 159,3 millions hl (-3,6 %). Avec 101,7 millions hl sous indication géographique (un tiers sous IGP, deux tiers sous AOP), pour une baisse globale de 8 % par rapport à 2015. Et 7,1 millions hl de vins sans indications géographiques (mais avec mention de cépage), soit une chute de 13 %.

Ce patchwork de prévisions viticoles témoigne autant de hausses de rendements que de violentes dégringolades. À l’image d’un millésime oscillant pour les uns entre printemps pluvieux et conditions estivales idéales, et pour les autres pressions cryptogamiques fortes et aléas climatiques dévastateurs (gel, grêle, sécheresses…).

* : Cette année, les jus de raisins représenteraient une production de 6,3 millions hl (-18 %) et les moûts 50,5 millions hl (+9 %).

 

Podium finalement inchangé :

Si le vignoble italien conserve bien la place de premier pays producteur européen, et mondial, avec 50,3 millions hl (-2 %), la France se maintiendrait en deuxième position, avec 42,9 millions hl (-10 %). Contrairement aux précédentes estimations, l’Espagne enregistrerait un millésime plus modeste qu’escompté, à 42,5 millions hl (+1 %). Les vignobles espagnols et français semblant plus ex æquo dans un mouchoir de poche que réellement l’un devant l’autre.

Dans le classement des pays producteurs européens, viennent ensuite :

- l’Allemagne (à 8,4 millions hl -4 %),

- le Portugal (5,6 millions hl, -20 %),

- la Roumanie (4,9 millions hl, +28 %),

- la Hongrie (2,7 millions hl -1 %),

- la Grèce (2,5 millions hl, +2 %),

- l’Autriche (1,7 million hl, -23 %),

- la Bulgarie (1,3 million hl -3 %),

- la Croatie (843 000 hl, +22 %),

- la Slovénie (633 000 hl, -28 %),

- la République Tchèque (631 000 hl, -23 %),

- la Slovaquie (300 000 le, -20 %),

- Chypre (69 000 hl, -13 %),

- le Luxembourg (60 000 hl, -46 %),

- le Royaume-Uni (40 000 hl, stable).

Les onze autres états membres totaliseraient une production de 40 000 hl (-4 %).

 

Source : Article VITISPHERE

http://www.vitisphere.com/actualite-83667-La-recolte-europeenne-recule-de-43-.htm

 

 

Retour à la liste des actualités

 

 

Vous avez un projet ? Contactez-nous !